Première du film «Retour à la maison» et présentation de l’ouvrage «Ayb Ké»

Evènement majeur pour l’existence spirituelle et culturelle des arméniens de Moscou, Rostov-sur-le-Don, Volgograd et Crimée

Le fond culturel de bienfaisance  «Khnous», avec le soutien du l’Eglise Apostolique Arménienne, Ministère de la Diaspora de la République d’Arménie et l’Union internationale des femmes arméniennes hamshen «Amshenka», ont présenté à la communauté arménienne , en première, le film documentaire  «Retour à la maison» ainsi que l’ouvrage «Ayb Ké»  en présence de son auteur l’écrivain Samvel Mhkhéryan, responsable du fond culturel «Khnous».

Le film raconte le pélerinage en Arménie Occidentale, organisé à l’initiative du fond «Khnous» et de son mécène Parouir Guévorkian de Vladivostok dont les ancêtres vivaient à Khnous.

Les pélerins ont traversé un certain nombre de villes arméniennes: Ani, Kars, Van, Bitlis et Mush pour arriver enfin au village natal de Burnaz de la province de Khnous où le petit-fils retrouve la maison de son grand-père Aram.

L’auteur du film en a présenté les détails.

L’ouvrage «Ayb Ké» se présente sous la forme de poèmes religieux inspirés des Ecritures Saintes, de prières et chants religieux arméniens (sharakan).

Des premières du film ont déjà eu lieu dans différents villes et pays – Erévan, Artsakh; en France: Paris; en Abkhasie: Sotchi; à l’Académie religieuse de Saint Etchmiadzine; à Tver, Kalouga et Tbilissi.

Dans chacun des diocèses, cette manifestation a reçu la bénédiction des hauts dignitaires de l’Eglise Apostolique Arménienne qui étaient personnellement présents.

Les deux semaines de premières en Russie ont été couronnées de succès.

Le 5 février s’est tenue à Moscou, dans le musée de l’église, la première du film et la présentation de l’ouvrage avec la bénédiction de l’archevêque Ezras Primat, pour la Russie et le Haut Nakhitchevan, de l’Eglise Apostolique Arménienne.

Le 9 février ce fut au tour de Volgograd, dans les locaux du centre culturel et religieux de l’église avec le soutien  de Ter Malakhia  en charge de l’église apostolique arménienne «Saint Grégoire» et de la communauté arménienne.

Dans la région de Rostov-sur-le-Don, les premières ont commencé par le village arménien Bolshye Saly. Le 12 février, dans le local d’éducation religieuse  de l’église Apostolique Arménienne «Saint Dieu», après l’office, les paroissiens ont pris connaissance de l’ouvrage «Ayb Ké».

Le même évènement a eu lieu à Rostovsur-le-Don, en soirée.

Le cinéma «Bolchoï « n’a pas pu accueillir tout le monde pour la première.

Après que Saïda Oganyan, responsable de l’Union internationale des femmes arméniennes «Amshen» eut fait la présentation de l’ auteur du film et de l’ouvrage, le responsable de l’Eglise Apostolique Arménienne «Saint Dieu» – Ter Anania – a fait part de ses impressions  et la portée spirituelle du livre. La cantatrice émérite si prisée des arméniens du Don, Gaïanè Djanikyan, a interprété des chants religieux extraits du livre «Ayb Ké».

Lors de sa présentation du film, l’auteur – Samvel Mhkheryan – l’a qualifié de pélerinage dans l’espoir de revenir à la maison:»Par ce film nous voulions montrer , bien qu’il s’agissait de la région de Khnous, que cela concernait toute l’Arménie Occidentale et son peuple».

Il convient de souligner que le succès de cette opération  en Fédération de Russie, est dû au concours apporté par le Ministère de la Diaspora de la République d’Arménie, le responsable de l’agence Ani-Tour Vladimir Aroushanyan (qui organise depuis plus de vingt ans des pélerinages et voyages touristiques à travers l’Arménie Occidentale et la Cilicie) ainsi qu’à la famille de mécènes de Rostov: Tigran Sarkissovitch et Arsène Sarkissovitch Kasaryan.

La série des premières en Fédération de Russie s’est achevée par la Crimée – le 15 février à Simféropol et le 18 à Yalta.

A Simféropol, cela s’est passé au Palais Vorontsof situé sur l’aire de l’Université fédérale V.I. Vernadsky. Ont participé et assuré  la coordination  l’archiprêtre Jérémie, de l’Eglise Apostolique Arménienne pour les villes de Kertch, Yalta et Féodossia , la Maison de l’Amitié des Peuples, la République régionale autonome  culturelle arménienne de Crimée,  le centre universitaire de recherche en noosphère de la Fédération ukrainienne de Crimée.

 

Moscou, Rostov-sur-le-Don, Volgograd, Crimée (Simféropol, Yalta)

04 – 19 février 2017.                                                                                              

Please follow and like us: