5ème Forum économique de l’Est à Vladivostok, en Russie

Du 4 au 6 septembre, le cinquième Forum économique de l’Est (FEE) se tiendra en Russie, à Vladivostok.

À cette occasion, le ministère de la Fédération de Russie pour le développement de l’Extrême-Orient et de l’Arctique présentera des plans de développement pour l’Extrême-Orient jusqu’en 2035, a indiqué la Fondation Roscongress (la plus grande organisation russe d’organisations internationales, congrès, expositions et publications publiques).

Le forum présentera également 15 services clés pour les investisseurs fournis par les institutions de développement de l’Extrême-Orient, parmi lesquels la sélection de mesures de soutien optimales du gouvernement, l’obtention d’une partie de la zone des eaux pour la mariculture, un prêt abordable pour les petites et moyennes entreprises, l’obtention d’un visa électronique pour l’Extrême-Orient et d’autres.

De nouvelles initiatives seront présentées – une hypothèque pour l’Extrême-Orient à 2%, un service numérique pour les ressources forestières, un inventaire des terres agricoles dans le district fédéral d’Extrême-Orient.

Les participants au forum attendent également des innovations – l’exposition lancera pour la première fois son propre studio de télévision en direct sur l’Extrême-Orient, qui présentera des reportages sur le développement économique de l’Extrême-Orient, des initiatives sociales et des projets relatifs à une subvention unique, ainsi que des entretiens avec des participants du FEE: investisseurs, représentants des gouvernements fédéraux. et des autorités régionales. Ici, vous aurez l’occasion de vous familiariser avec les histoires de réussite d’investisseurs, plates-formes pour la mise en œuvre de projets, avec le potentiel général des secteurs clés de l’extrême-orient.

Au cours du Forum, toujours pour les investisseurs potentiels, une carte électronique interactive des terres agricoles disponibles dans la région d’Amur sera présentée (la région d’Amur est l’une des 11 entités fédérales qui font partie du district fédéral extrême-oriental). Grâce à ce soutien, les investisseurs intéressés seront en mesure de choisir le territoire qui leur convient, où ils pourront démarrer des projets agricoles.

Selon le service de presse du gouvernement de la région de l’Amour: 609 lots de terres agricoles disponibles dans la région de l’Amour ont déjà été chargés dans ce géoservice. Sur la carte, les entrepreneurs pourront voir la disponibilité des terres agricoles, leur superficie et leur lieu de résidence.

Selon le gouverneur de la région de l’Amour, Vassili Orlov: «Aujourd’hui, la région exploite 1 300 000 hectares de terres agricoles. Nous évaluons maintenant la possibilité d’inclure de nouvelles orientations dans le programme de développement de l’agriculture dans la région. C’est pourquoi nous prévoyons d’ici à 2024 augmenter la production de blé trois fois et la production de soja deux fois.  »

Bien entendu, le Japon, compte tenu de la proximité marine de la région, jouera un rôle important lors du Forum. En fait, comme indiqué par le TASS à la fin de la réunion à Roscongress entre le conseiller du Président de la Fédération de Russie, Anton Kobyakov, et l’Ambassadeur du Japon en Russie, Toyohisa Kozuki, une large participation du Japon est prévue: les parties ont discuté de la préparation d’un programme d’activités russo-japonaises au plus haut niveau. La réunion a également examiné la possibilité de mener un dialogue commercial «russo-japonais» avec la participation des milieux d’affaires des deux pays. Il a été noté qu’à ce jour, plus de 130 représentants du monde des affaires japonais ont déjà confirmé leur participation au Forum. Le 5 août, lors d’une conférence de presse à Tokyo, le secrétaire général du gouvernement japonais, Yoshihide Suga, a confirmé le souhait du Premier ministre japonais, Shinzo Abe, de se rendre au forum pour rencontrer le président russe, Vladimir Poutine.

L’année dernière, 220 accords ont été signés.

Les participants au IV Forum ont signé 220 documents sur la coopération, y compris des accords, des contrats, des mémorandums, des protocoles et des feuilles de route. Leur montant total est un record pour le site 3185 milliards de roubles. Selon les organisateurs, ce montant est 1,3 fois plus élevé que l’indicateur final du forum 2017, où ils ont conclu des accords de coopération d’une valeur de 2496 milliards de roubles.

Le site officiel du Forum – www.forumvostok.ru

Please follow and like us: